Enregistrements

Enrichissement des gènes de résistance dans les stations d'épuration

20 décembre 2018

Des chercheurs suisses ont démontré une augmentation relative des gènes de résistance aux antibiotiques lors du traitement des eaux usées.

Les gènes de résistance aux antibiotiques ne sont pas complètement éliminés par le traitement des eaux usées. Une étude récente de l'institut Suisse de recherche aquatique montre que, plutôt de que simplement passer, l'abondance relative des gènes de résistance augmente dans la station d'épuration.

Les scientifiques estiment que les conditions environnementales au sein de la STaRRE offrent un avantage de survie pour les microorganismes résistants et que l'échange de gènes est stimulé par la proximité des microorganismes pendant le traitement.

La solution proposée? Éliminer autant que possible la biomasse de l'eau de la station d'épuration grâce à de nouvelles étapes de traitement conçues pour éliminer les micropolluants. Celles-ci seront introduites dans les stations d’épuration suisses au cours des prochaines années.